mot maquis

 

Accueil > chantiers > Laissez-passer # 12

Laissez-passer # 12

de toute façon tout est pourri le monde entier est un immense tas qui pourrit et moi je pourris dessus au même rythme exactement et mon chat pourrit encore plus vite sur ses pattes qui le soutiennent à peine tout pourrit à très grande vitesse de nos jours le mouvement s’accélère tout le monde sait ça que nous courons vers le pourrissement final et même ce qu’ils appellent paradis est un grand tas de fric qui pourrit juste pour le plaisir de faire pourrir du fric sur des îles qui sont leur paradis et moi j’en veux pas j’ai une plus haute idée du paradis c’est vrai quoi ils nous pourrissent la vie déjà ils nous la pourrissent bien profond alors autant accélérer la cadence le processus ils diraient parce qu’une fois que tout sera mort et bien pourri une fois que tout sera tombé les tours les hommes les chats les vaches folles et le reste le monde se mettra à enfler et quand il sera devenu, le monde, une baudruche surgonflée, il éclatera en supernovae et là je verrai enfin, je verrai en lettres de lumière le mot de la fin, je serai libéré du pourrissement, je serai un corps de lumière, je serai illuminé et j’aurai enfin, enfin, le fin mot de l’histoire mais pour ça faut que tout soit mort que tout soit bien mort pour que tout soit bien pourri et que l’explosion soit parfaite et c’est pour ça que je vais te tuer, pour avoir le mot de la fin, que tout soit propre et lumineux, et toi aussi tu baigneras dans la Vérité et tu auras le fin mot de l’Histoire toi aussi il faut me croire et tu me remercieras à ce moment-là tu me remercieras de t’avoir sauvé et moi c’est vrai faut bien l’avouer je serai content d’avoir eu le dernier mot maman me disait toujours qu’il fallait toujours que j’ai le dernier mot elle disait ça avec un de ces sourires si tu pouvais le voir ce sourire et c’est vrai faut que je te dise, je te le dois, si je fais tout ça c’est aussi pour revoir son sourire et tu verras comme on sera heureux dans nos corps de lumière quand tout sera balayé quand tout sera tombé

mardi 3 février 2015, par Juliette Mézenc

Licence Creative Commons
les images et les oeuvres numériques du site sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
ISSN 2428-6117
.