mot maquis

 

Accueil > chantiers > Elles en chambre, sortie !

Elles en chambre, sortie !

difficile d’annoncer la sortie d’un livre

on voudrait dire la joie mais le "je suis très heureuse de" semble tellement loin du compte qu’on n’en veut pas, on voudrait écrire la joie et en même temps : trop dans l’excitation du moment, trop vulnérable aussi pour véritablement écrire, alors on se dit bah va pour le "je suis si heureuse" et en même temps on peut pas vraiment

et puis faudrait pas paraître trop fofolle non plus (on est auteur, on doit se tenir)(et se surprendre à se demander comment aurait fait Rabelais)(parce que Rabelais serait sur le net, sûr)

bon, en même temps, si écrire implique de prendre la pose de l’écrivain non merci

« Je ne veux pas être "célèbre" ni "grande". Je veux aller de l’avant, changer, ouvrir mon esprit et mes yeux, refuser d’être étiquetée et stéréotypée. Ce qui compte c’est se libérer soi-même, découvrir ses propres dimensions, refuser les entraves. » Virginia Woolf

alors j’ai pensé à cette scène partagée sur fb par Françoise Valéry, à ces hommes qui écrivent la joie dans un chemin de terre à l’arrière d’une camionnette

quand je regarde cette danse tous mes neurones miroirs sont en action parce qu’ils disent mieux que je ne saurais le faire la joie qui est la mienne

et puis vous dire que contrairement à la formule si chère à ma grand mère, le livre est "fait et à faire", à faire et refaire par vous, par vos lectures silencieuses, par les lectures publiques aussi que j’espère bien donner dans les prochains mois

donc

Elles en chambre est sorti aux éditions de l’Attente et je mesure ma chance, la chance pour ce texte d’être publié par deux personnes tout simplement exceptionnelles, Françoise Valéry et Franck Pruja, des éditeurs-artistes comme on en fait peu. Chance aussi qu’Elles en chambre se soit trouvé augmenté par les contributions de Marie Cosnay, Liliane Giraudon, Christine Jeanney, Emmanuelle Pagano, Cécile Portier et Anne Savelli. Anne a d’ailleurs lu et mis en ligne des extraits que vous trouverez dans cet article de Fenêtres open space, merci l’amie

donc

rendez-vous sur le site des éditions de l’Attente pour plus de précisions (je copie-colle tout de même une partie de la présentation ci-dessous). Vous trouverez ou pourrez commander facilement le livre chez votre libraire mais possibilité aussi de commander en ligne directement à l’éditeur

à bientôt !

Entre essai et poésie, une continuation, près d’un siècle plus tard, de la réflexion conduite par Virginia Woolf dans son essai « Une chambre à soi », sous la forme d’une visite guidée des chambres de femmes écrivains. Chambres d’écriture imaginées sous la surface, dans des régions dissimulées au regard, obscures, maintenues à part d’un quotidien souvent mené de front. Ou comment allier espace intime et contraintes matérielles d’une façon infiniment subtile pour ménager sa liberté intellectuelle.

vendredi 14 novembre 2014

Licence Creative Commons
les images et les oeuvres numériques du site sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
ISSN 2428-6117
.