mot maquis

 

Accueil > chantiers > Brise-lames mis en PK

Brise-lames mis en PK

Jeudi prochain, je causerai Journal du brise-lames façon pecha kucha et c’est à Anne Savelli que je le dois (cf l’invitation ci-dessous, merci à remue.net), l’occasion pour moi d’éclaircir un peu ce que m’aura appris le brise-lames sur mon écriture, ses enjeux et territoires. Et ceci a tout à voir avec le dernier livre paru d’Anne, Décor lafayette aux éditions Inculte, que j’ai lu avec un plaisir d’autant plus vif que j’ai très vite compris qu’il serait pour moi un de ces livres-ressources, ceux avec lesquels j’écris.

Alors à jeudi !


La ville, terrain de je/u

Jeudi 21 mars 2013 à 19h30 au Centre Cerise, 46 rue Montorgueil 75002, métro Etienne-Marcel, Sentier, Les Halles.
Entrée libre et gratuite.
Réservation souhaitée au 01 42 96 34 98 ou par mail à scenedubalcon3[arobase]aol.com.

Soirée Pecha Kucha sous le signe du terrain de jeu avec Mathilde Roux, Cécile Portier, Juliette Mezenc, Olivier Hodasava, Emmanuel Delabranche et Anne Savelli.

Vingt images, vingt secondes par image pour accompagner la lecture d’un texte : tel est le principe du Pecha Kucha, venu du Japon. Invités au centre Cerise par Anne Savelli, cinq auteurs pour qui les questions liées au regard, à la ville, au déplacement, à l’identité, au virtuel ont leur importance, viennent présenter leur vision du terrain de je/u. Ainsi pourra-t-on, peut-être, faire le tour de la terre via Google Street view, envisager autrement nos cartes routières, regarder le monde comme un écrivain et un architecte, se démultiplier, se perdre en chemin...

lundi 18 mars 2013, par Juliette Mézenc

Licence Creative Commons
les images et les oeuvres numériques du site sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
ISSN 2428-6117
.