mot maquis

 

Accueil > chantiers > vertige

vertige

il y a : elle chausse masque et tuba, glisse dans l’eau. L’eau en dessous est calme, aussi transparente que l’air. Elle s’éloigne d’une dizaine de mètres du bord et reste en arrêt. Derrière la vitre du masque, son regard. Elle est là, en suspens, loin au-dessus de grands blocs, ils sont sombres et immobiles

vendredi 16 septembre 2011, par Juliette Mézenc

Messages

Licence Creative Commons
les images et les oeuvres numériques du site sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
ISSN 2428-6117
.