mot maquis

 

Accueil > chantiers > rouleaux

rouleaux

il y a : l’un d’eux, muscles lourds, marcel blanc, torchon blanc plié en keffieh sur la tête, porte-cigarette aux lèvres, barbe noire et sourire de gitan. Il croise les bras et se marre. Les autres débarquent sur le quai des rouleaux sombres, une bonne dizaine. Il décroise les bras et les rejoint. Ils se marrent. Ils déroulent les rouleaux et c’est vert. L’un d’eux fait quelques pas sur le gazon, il s’arrête, il fait jouer ses orteils dans les brins d’un vert éclatant. Tout autour le gris du béton. Tout autour le bleu de la mer et aussi celui du ciel.


seconde version

il y a : l’un d’eux, muscles lourds, marcel blanc, torchon blanc plié en keffieh sur la tête, porte-cigarette aux lèvres, barbe noire et sourire de gitan. Il croise les bras et se marre. Les autres débarquent sur le quai des rouleaux sombres, une bonne dizaine. Il décroise les bras et les rejoint. Ils se marrent. Ils déroulent les rouleaux et c’est vert. L’un d’eux fait quelques pas sur le gazon, il s’arrête, il fait jouer ses orteils dans les brins synthétiques. Le vert éclate à ses pieds. Tout autour le gris du béton. Tout autour le bleu de la mer et aussi celui du ciel.

jeudi 7 juillet 2011, par Juliette Mézenc

Messages

Licence Creative Commons
les images et les oeuvres numériques du site sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
ISSN 2428-6117
.